7e soirée du cycle « Rencontres Start-up et recherche »

Blog

Le 27 Avril a eu lieu la 7e soirée du cycle « Rencontres Start-up et recherche » à l’Atelier-BNP Paribas (Paris 9e).

 Le premier intervenant :

 Jean-François Colonna, chercheur au Centre de Mathématiques Appliquées de l’Ecole Polytechnique a présenté ses recherches : «  Mathématiques, physique, informatique et images ».

  Au cours de sa présentation, le scientifique a abordé plusieurs points clés de ses recherches. Ainsi, il nous montre comment par des formules et des algorithmes, des formes proches de la nature peuvent apparaitre.

En effet, les mathématiques sont vues comme « le langage de l’univers » et leurs applications quelles qu’elles soient, ne peuvent être remises en cause une fois validées. Ce postulat soulève d’ailleurs plusieurs questions et amène l’essence même de la réflexion de Jean-François Colonna :

Comment se fait-il que les Mathématiques soient aussi représentatives de la réalité ? Sont-elles un produit de l’invention humaine ou un médium permettant la découverte de la réalité?

Dans cette optique, il établit un lien entre mathématiques et géométrie fractale. En effet, cette dernière, en produisant des formes finies et infinies tend à se rapprocher du vivant. Ainsi, l’infinie capacité de l’humanité à faire des découvertes tendraient à représenter le schéma fractal ultime.

Au-delà de cette réflexion proche de la philosophie, Jean-François Colonna remet en cause les limites de nos outils. Comment, par exemple, répondre à ces différentes questions ? Comment on représente des objets à n dimensions? Quelle est la forme d’une particule élémentaire? Quelle est la couleur des chiffres?

Le chercheur finit d’ailleurs sa présentation par une analogie entre les Arts et les Mathématiques en précisant que la découverte en science et la création en art découlent d’une même démarche. En effet, les Mathématiques comme les Arts mettent en places des modèles qui ne pourront peut être jamais donner de résultats concrets. Le chemin de la réalisation est alors valorisé sur le résultat et les erreurs se retrouvent devenir des atouts de ce cheminement.

Pour plus de détails sur son impressionnant travail : http://www.lactamme.polytechnique.fr/

Le deuxième intervenant :

La société Digiteyezer a présenté ses applications de scanner 3D sur IPhone.

Leur présentation a commencé par un rapide état de l’art des applications et outils utilisés pour la création de modèles 3D photo-réalistes à partir d’images et de vidéos. Ils ont donnés quelques exemples concernant :

  • Les scanners actifs (qui utilisent la projection de lumière pour évaluer la forme 3D) et stéréo (pour une reconstruction 3D avec une double caméra pour la profondeur), qui sont des dispositifs de numérisation temps réel couteux et nécessitant une calibration.
  • Les logiciels  pour le grand public : Autodesk ImageModeler ; 3ds on ; photo model
  • Les logiciels en ligne : Photofly, Scannerkiller et Areoscan
  • Les applications mobiles : Tridimensionnal et les celles de Digiteyezer : IScan3D et IFace3D

La société, avec IScan3d a créé une application IPhone visant les professionnels qui désirent numériser à partir d’un support facilement accessible.

Avec leur 2e application IFace3D, testée avec succès lors de Laval Virtual 2011, ils essayent de toucher le grand public en espérant une démocratisation de la 3D et de son application.

La société, se concentre sur un outil facilement exploitable, robuste, intuitif permettant sans calibration et avec un temps de calcul minime fournir des résultats suffisants. Les objets numérisés présentent un maillage propre permettant leur exportation et utilisation directe.

http://www.digiteyezer.com/Digiteyezer/index.html

Troisième intervenant :

Sylvain Ordureau a présenté Real-Scan :

L’objet de cette société est de développer des technologies capables de transférer et de visualiser des données volumétriques. Avec Real-Scan, première plate-forme d’échange de rendu 3D volumétrique temps réel, le pari fut tenu.

Cette application ne nécessite pas d’installation et peut fonctionner sous n’importe quel navigateur.

Elle utilise la puissance de la carte graphique et propose une compatibilité relief avec ou sans lunette.

Ses domaines d’application sont divers: Médicale (Radiologie, Chirurgie), Enseignement, Pharmaceutique, Gemmologie, Industrie, Archéologie, Muséographie..

http://www.real-scan.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s